The Salt Series

 

Interview with Tom Hegen · Photographs by Tom Hegen

 

Tom Hegen est un photographe et designer allemand qui est basé à Munich. Son angle d’attaque est aérien et tranchant, comme ses projets qui se focalisent sur les répercussions que l’humain engendre sur Terre. Comme photographe, il s’intéresse de près à la relation qu’entretiennent l’Homme et la Nature à travers ses clichés pris du ciel, qui illustrent les paysages lourdement transformés par l’intervention humaine. Tom s’emploie, comme il le dit, à sensibiliser le spectateur en lui livrant un morceau de l'impact incroyable que nous avons sur notre environnement. Retour sur cet entretien où il nous a livré les motivations qui le poussent à s’envoler pour créer des peintures astrales et sa série The Salt Series, réalisée en Espagne et en France.

Tom Hegen is a German photographer and designer based in Munich. His angle of attack is airy and sharp, like his projects that focus on the repercussions that humans have on the Earth. As a photographer, he is interested in the relationship between man and nature through his photographs taken from the sky that illustrate landscapes heavily transformed by human intervention. Tom is working, as he says, to sensitize the viewer by giving him a piece of the incredible impact we have on our environment. Here is the interview where Tom tell us the motivations that push him to fly to create astral paintings and his series The Salt Series, made in Spain and France.

 Tom vient d'atterrir après une sortie

Tom vient d'atterrir après une sortie

QUAND ET COMMENT ES-TU DEVENU PHOTOGRAPHE ?

J’ai fait des études de communication en Allemagne et au Royaume-Uni entre 2011 et 2017. La photographie faisait partie de mon cursus universitaire mais elle a toujours été une passion, avant même de débuter mes études. Je me suis lancé dans le milieu en photographiant la nature de manière classique, mais je me suis rendu compte assez rapidement que ces photos ne représentaient pas leur environnement réel. Avec cette réflexion, j’ai commencé à me questionner sur le terme « d’aménagement paysager ». C’est pourquoi je m’intéresse aujourd’hui aux paysages qui illustrent la relation entre l’Homme et la Nature.

LA PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE EST UN ÉLÉMENT ESSENTIEL DE TON TRAVAIL. POURQUOI ES-TU ATTACHÉ À CE NOUVEAU MODE DE PRISE DE VUE ?

Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une nouvelle manière de photographier. C’est un photographe français, Nadar, qui 150 ans en arrière a pratiqué pour la première fois la photographie aérienne. L’engouement qu’elle connaît de nos jours n’est qu’une renaissance qui s’adapte aux nouvelles possibilités techniques. Pour mes projets personnels, je pense que c’est la bonne façon de livrer toutes les dimensions de notre impact sur la Terre. Ça donne la possibilité de voir plus loin.

WHEN AND HOW DID YOU BECOME A PHOTOGRAPHER?

I studied Communication Design in Germany and the United Kingdom from 2011 – 2017. Photography was part of my studies but it was always my passion besides that. I started off with classic landscape photography but soon realized that those sugarcoated shots do not represent their real environment. I began to question the term « landscaping ». As a consequence, I now focus on landscapes that show the relationship between man and nature.

AERIAL PHOTOGRAPHY IS AN IMPORTANT PART OF YOUR WORK. WHY ARE YOU ATTACHED TO THIS NEW SHOOTING MODE?

I don’t think it is a new shooting method, it has been started by a french photographer named Nadar some 150 years ago. These days it just experiences a rebirth due to new technical possibilities. For my projects, it’s the right way to discover the dimensions of our impact on the earth. It’s the ability to see more.

QUEL MATÉRIEL AS-TU UTILISÉ POUR CETTE SÉRIE ?

Cette série de photographies a été réalisée avec un quadrocoptère armé d’un appareil photo attaché sous celui-ci. Cependant, certaines images ont été prises depuis un hélicoptère.

PEUX-TU NOUS PARLER DE TON TRAVAIL D'ENQUÊTE QUI VISE À CIBLER DES LIEUX POUR DES REPORTAGES ? COMMENT PROCÈDES-TU ?

Mes projets dépendent beaucoup des prospections que je réalise au volant de mon véhicule, tout comme des recherches que je mène avant de donner corps aux photos de la série en cours de conception. De plus, je planifie toujours mes projets bien en amont de la production sur le terrain, car la préparation pour faire naître des images aériennes est primordiale si l’on veut que ce soit une réussite. Je travaille essentiellement en employant une méthode qui se décline en quatre étapes : la recherche, le concept, l’exécution et l’évaluation.

WHAT DID YOU SHOOT THIS SERIES ON?

This series was shot with a quadrocopter with a camera attached underneath and parts were taken from a helicopter.

CAN YOU TELL US MORE ABOUT YOUR INVESTIGATIVE WORK CONSISTING OF TARGETING PLACES FOR ARTICLES? HOW DO YOU PROCEED?

My photography projects are very much research driven. I do a lot of research on the subject before taking the actual photos. It takes a whole lot of preparations to get a project on track. I am always planning my projects a good time before the actual production. Preparation is really important when it comes to aerial photography. It really helps for a safe and successful aerial production. I basically work with a four-step-method of research, concept, execution and evaluation.

 

« Je m’intéresse au concept de l’Anthropocène. C'est un terme utilisé par les scientifiques qui théorisent que les humains, au cours des derniers siècles, sont devenus l'un des facteurs qui influence le plus les processus biologiques, géologiques et atmosphériques sur Terre. »

 

TU DIS ÊTRE INTÉRESSÉ PAR LA RELATION ENTRE L'HOMME ET LA NATURE. QUE REPRÉSENTE-ELLE POUR TOI ?

Je m’intéresse au concept de l’Anthropocène. C'est un terme utilisé par les scientifiques qui théorisent que les humains, au cours des derniers siècles, sont devenus l'un des facteurs qui influence le plus les processus biologiques, géologiques, et atmosphériques sur Terre. Parmi les changements les plus significatifs induits par l'Anthropocène on peut citer le réchauffement climatique, le trou dans la couche d'ozone, l'élévation rapide du niveau de la mer, et les bouleversements du paysage causés par la perturbation de l’écoulement des rivières, ou encore l’exploitation des matières premières. Dans mes photographies, j'explore l'origine et l'échelle de l’impact de l’Anthropocène dans le but de comprendre les dimensions de l'intervention des êtres humains sur les espaces naturels. Mais également pour attirer l'attention sur la façon dont les humains peuvent prendre leurs responsabilités.

YOU SAY YOU ARE INTERESTED IN THE RELATIONSHIP BETWEEN MAN AND NATURE. WHAT DOES THIS RELATIONSHIP MEAN TO YOU?

I am interested in the concept of the Anthropocene. It is a term used by scientists which theorize that humans, in recent centuries, have become one of the most important factors influencing the biological, geological, and atmospheric processes on Earth. Some of the most significant changes in the Anthropocene include climate change, the ozone hole in the Antarctic, rapidly rising sea levels, and landscape changes caused by river shifts or the degradation of raw materials. In my photography, I explore the origin and scale of that idea in an effort to understand the dimensions of man’s intervention in natural spaces and to direct attention toward how humans can take responsibility.

EST-CE QUE CETTE RELATION COMPORTE UN DÉSÉQUILIBRE SELON TOI ?

D’une certaine manière, je dirais définitivement oui. Nous avons laissé nos marques à la surface de la Terre pour répondre à nos besoins quotidiens. Je ne pense pas que ce soit une mauvaise chose que nous le fassions car nous sommes une société progressiste. Néanmoins, il est vrai qu’il existe un déséquilibre et que la nature a besoin de beaucoup plus de temps pour se régénérer, et nous devons lui donner le temps de le faire. Car au final, il ne faut pas oublier que c’est notre foyer que nous endommageons.

COMMENT A GERMÉ L'IDÉE DE CETTE SÉRIE, THE SALT SERIES ?

L'extraction du sel de mer est l'une des plus anciennes formes d'aménagement paysager humain, et la plus ancienne méthode de production de sel. En Europe, ce type d’aménagement date de l'antiquité, et remonte à il y a 6000 ans. Le sel est une matière première qui fait maintenant partie de notre vie quotidienne, mais nous demandons rarement d'où il vient réellement, et comment il est produit. Je voulais mettre l'accent sur un produit de tous les jours que nous connaissons tous, mais que nous connaissons étonnamment peu.

À TRAVERS CES CLICHÉS, SOUHAITES-TU DÉNONCER QUELQUE CHOSE OU BIEN SIMPLEMENT IMMORTALISER LA BEAUTÉ DE CE MONDE ?

J’essaie, dans ma série, de suivre un thème spécifique qui montre l'interaction humaine avec son environnement mais d'une manière radicalement belle. La plupart des photos, au second regard, ont quelque chose d'artificiel et de dérangeant. Cependant, je ne veux pas être ce type qui montre du doigt ce que nous avons mal fait. Je voudrais plutôt inspirer les gens et les inviter à regarder de plus près l'impact que nous avons sur notre environnement, et nous questionner sur la façon dont nous pouvons faire évoluer les choses.

IN YOUR OPINION, IS THIS RELATIONSHIP UNBALANCED?

In a way, I would definitely say yes. We have left our marks on the Earth surface in order to meet our daily needs. I don’t think it is all bad that we do so as we are a progressive society. But at some points, it is really unbalanced and nature needs much more time to regenerate from our intervention then we give it time to do so. In the end, it is our home where we are causing harm to.

HOW DID THIS IDEA OF THE SALT SERIES GERMINATE?

The extraction of sea salt is one of the oldest forms of human landscaping and it is the oldest method of salt production. In Europe, it dates back to antiquity, some 6,000 years ago. Salt is a raw material that is now part of our everyday lives, but we rarely ask where it actually comes from and how it is being produced. I wanted to set focus on an everyday product which we are all so familiar with but know surprisingly little about it.

THROUGH THIS PHOTOGRAPHS, IS YOUR WILL TO DENOUNCE SOMETHING OR JUST TO SHOW SOME BEAUTY IN THIS WORLD?

In my series, I try to follow one specific theme that shows human interaction with their environment but in a radical beautiful way. Most of the photos have at a second glance something artificial and disturbing. Nevertheless, I don’t want to be that guy pointing the finger and telling what we’ve done wrong. I would more like to inspire people to look closer on the sheer impact we have on our environment and ask if and how we could develop on that.

TES PHOTOGRAPHIES S'APPARENTENT À DES PEINTURES ABSTRAITES. PEUX-TU NOUS EXPLIQUER D'OÙ VIENT CE CHOIX DE PHOTOGRAPHIER LES PAYSAGES SOUS CETTE FORME ?

Je suis fasciné par l’abstraction qui est créée avec l’inclinaison de l’appareil photo. Je dirige toujours mon appareil vers le sol pour obtenir une image vraiment plate et pure. Cette perspective donne l'impression que la surface de la Terre est une immense peinture.

COMMENT DÉFINIRAIS-TU TON APPROCHE PHOTOGRAPHIQUE POUR CE PROJET ?

Je dirais que mon approche photographique pour ce projet est axée sur la recherche.

AS-TU D'AUTRES PROJETS EN COURS DE RÉALISATION ?

Il y a beaucoup d'histoires inédites autour de ce sujet et je voudrais rester concentré sur le thème général de la présence humaine sur Terre. J'ai des idées pour de nouveaux projets et d'autres doivent être terminés. En ce moment je travaille sur la sortie de mon livre « Habitat », qui est un beau livre de photographie.

QUELQUES MOTS POUR CONCLURE ?

Merci beaucoup pour vos questions et l’intérêt que vous portez à mon travail. J'espère que mes photos inspirent d'autres personnes et que ça peut être un point de départ pour penser différemment.

YOUR PHOTOGRAPHS RESEMBLE ABSTRACT PAINTINGS. WHERE DOES THIS CHOICE OF POINT OF VIEW COME FROM?

I am really fascinated by the abstraction that comes with tilting the camera straight. I point my camera always straight down to get a really flat and pure image. This perspective gives a feeling as if the surface of the earth is a huge painting.

HOW WOULD YOU DEFINE YOUR PHOTOGRAPHIC APPROACH IN THIS PROJECT?

The way I work on my photo projects I would say it’s research-driven photography.

HAVE YOU GOT ANY OTHER ONGOING PROJECT?

There are many untold stories around this subject and I would like to keep a focus on the overall topic of human presence on earth. I have some ideas for new projects in mind and some others need to be finished. At the moment I am working on my book release “Habitat” which is a whole fine art photo book about the relationship between man and nature.

A FEW WORDS AS A CONCLUSION?

Thank you very much for your questions and interest in my work. I hope that my work inspires other people and that it may be a starting point for thinking in a different way.

 

To know more about Tom, check his website or follow him on Facebook or Instagram.