Between Earth and Sky

 
 

À propos du film

Plus profond dans l'immensité. La majesté des montagnes imposantes. Un flot d'émotions envahit le cœur. Entre Terre et Ciel. C'est mon deuxième film tourné avec Mathieu Le Lay dans les Alpes françaises, le premier étant Stilness Arises. C'était tellement bon d'être de retour pour cette aventure avec Mathieu, d'explorer de nouveaux endroits, et de prendre un bon bol d'air en pleine nature à nouveau. J'ai réussi à obtenir une lentille anamorphique d'époque juste avant ce voyage, et je l'ai modifié pour travailler avec mon Sony A7s. Bien que le montage ne soit pas très léger à transporter je voulais vraiment l'expérimenter dans les Alpes. Je l'ai donc pris avec moi sur les 4 sommets que nous avons parcourus, y compris le plus dur et le plus impressionnant, le Mont Buet qui culmine à 3096 mètres devant la chaîne du Mont Blanc. L'ascension de 7 heures a été très longue pour atteindre le sommet. À quelques reprises j'ai voulu me débarrasser de la caméra (et de moi-même). Cependant il n'y a pas de mots pour décrire le sentiment en atteignant le sommet, toute la douleur semble tomber et tout cela en vaut la peine. Si sauvage et paisible là-haut, avec des vues incroyables.

About the movie

Deeper into the vastness. The majesty of the imposing mountains. A flood of emotions wash over the heart. Between Earth and Sky. This is my second film shot with Mathieu Le Lay in the French Alps, the first one being Stilness Arises . It was so good to be back adventuring with Mathieu, exploring new places, and experiencing the breathe taking landscape again. I managed to get hold of a vintage anamorphic lens just before this trip, and rigged it up to work with my A7s. Although the setup wasn’t very lightweight, I really wanted to experiment with it in the Alps, so took it along with me on the 4 peaks we hiked, including the toughest and most impressive, Mont Buet standing at 3,096 metres in front of the Mont Blanc mountain range. It was very challenging, taking 7 hours to reach the summit, and there were a few times I wanted to throw the camera (and myself) off the edge. There are no words to describe the feeling upon reaching the top though, all the pain seems to fall away and it all becomes worth it. So wild and peaceful up there, and the most stunning views.

 

BENJAMIN DOWIE

Directed, Shot, Cut, Graded by

OLIVER DOWIE

Music by

MATHIEU LE LAY Inspired by “Élévation” by Charles Baudelaire

Words by

 

To know more about Benjamin, check his website or follow him on Facebook or Instagram.